Le pompon du bachi porte bonheur
Contacter Pierre Le Petitcorps Le compte Twitter du Pompon de Brest La page Facebook du Pompon de Brest
Le Pompon de Brest ⟩ Histoire du bachi

Histoire du bachi

Le bachi est le fameux bonnet de marin, et non un béret, surmonté d'un pompon rouge, couvre-chef des matelots dans la Marine. C'est de lui dont Pierre Le Petitcorps s'est inspiré pour créer sa spécialité chocolatée.

Il faut remonter au début du 19ème siècle pour voir la création d'un uniforme pour les matelots qui devait s'accompagner du port d'un chapeau rond. Plus tard, mais toujours au 19ème siècle, pour se protéger la tête, les marins des premiers vapeurs prirent l'habitude de placer un morceau d'étoupe sous leur couvre-chef. De là sont nées plusieurs légendes concernant le pompon et sa couleur rouge, allant d'un Amiral qui souhaitait que les coiffes des marins soient surmontées d'un pompon dont la couleur changeait d'un équipage à l'autre jusqu'à celle où inaugurant un navire à Brest, en 1858, l’impératrice Eugénie aurait donné son mouchoir blanc à un marin s'étant cogné la tête au plafond et dont la plaie l'aurait teinté de rouge.

Touchez le pompon, ça porte bonheur !

S'il y a bien une croyance qui perdure au fil des décennies, c'est celle qui prétend que touucher le Pompon porte bonheur ! Mais attention, pas n'importe comment ... Il faut en effet le toucher avec l’index gauche et sans que le marin ne s'en aperçoive. C'est alors l'assurance de vingt-quatre heures de chance. Mais si le marin se rend compte qu'une jeune femme a réussi à toucher son pompon, il pourra alors lui réclamer un baiser en gage. Et pour les plus téméraires qui parviennent à toucher trois pompons dans la même journée sans se faire prendre, c'est l'assurance de trois semaines de chance !